•  

    Dans le mouvement général en faveur des économies d'énergie, l'Union européenne a fait le choix de faire sortir progressivement les ampoules à incandescence, considérées comme trop gourmandes. Elles n’ont plus que quelques années devant elles, le temps d’écouler les stocks et de moderniser les chaines de production.

     

     

    Par quoi les remplacer ? Deux grands paramètres sont à prendre en compte : l'intensité lumineuse et la qualité de la lumière. La première se mesure en lumen. Il faut se référer à cette unité pour remplacer ses anciennes ampoules, bien plus qu'à la puissance en watts (W), qui varie considérablement d'une technique à l'autre. Ainsi, avec 1 W, une ampoule traditionnelle produisait 12 lumens, alors qu'une LED atteint plus de 100 !

     

    La qualité de la lumière, quant à elle, se mesure avec deux grandeurs. L'indice de restitution des couleurs (IRC) mesure la proximité de l'éclairage avec la lumière du jour. Plus la valeur s'approche de 100, meilleure est la restitution. L'autre paramètre est la plage de température. La lumière du jour se situe aux alentours de 6 400 °K. Les lampes qui s'en approchent tendent vers la couleur bleue et produisent une lumière dynamique, conseillée pour la cuisine, la salle de bains et le bureau. Les lampes à la température plus basse génèrent une couleur plus chaude, recommandée pour les pièces telles que la chambre ou le salon.

     

    Trois grandes familles de produits prennent la relèv

    • LES LAMPES BASSE CONSOMMATION (LBC)
    • L'HALOGENE A HAUTE EFFICACITE

     

    • LES DERNIERES NEES - LES LED

    Découvrez les avantages et les inconvénients de chacun d'entre eux, dans ce "Guide de la sécurite pour les métiers de l'électricité" publié chez hachette éducation par un électricien de Perpignan.

     Guide de la sécurité pour les métiers de l'électricité, Fauchie/poutou , Hachette éducation, édition.2003


    votre commentaire
  • Voici un joli livre sur l'agencement et la décoration de salles de bain dans le monde. Les plus belles salles de bains du monde, de Vincenzo Pagano nous offre un panorama de ces salles d'eau : que ce soient celles des plus luxueux hôtels, salles de bains de villa ou de stars d'Hollywood. Il en a même trouvé une magnifique dans une église à rénover !

    Mais le lecteur s'attardera sur la chapitre concernant les revêtements de salles de bain

    Le revêtement de sol de la salle de bains

    Le revêtement de sol de la salle de bains a des exigences particulières. En effet, la salle de bains étant généralement la pièce la plus humide de la maison, le revêtement de sol doit être capable de résister à un environnement très humide. La résistance au glissement est également une caractéristique importante, bien qu'elle ne soit pas toujours prise en compte - vous pouvez presque toujours utiliser un nettoyant antidérapant ou ajouter des tapis ou des carpettes au sol pour limiter les chutes.

     

    Les carreaux de vinyle, le linoléum, le stratifié, les carreaux de céramique et les carreaux de porcelaine font partie des types de revêtements de sol préférés dans les salles de bains, car ils sont faciles à nettoyer et résistent à l'humidité. Bien qu'il soit possible de poser des carreaux en pierre naturelle ou même un plancher en bois dans les salles de bains, ceux-ci ne sont généralement pas préférés en raison de leur coût (pierre naturelle) ou des problèmes d'humidité (dans le cas du plancher en bois).

     

    Le vinyle et le stratifié résistent à l'humidité. Toutefois, si l'on laisse de l'eau reposer sur ces dalles, une certaine humidité peut s'infiltrer entre les dalles et causer des problèmes au niveau du sous-plancher. Les dalles pelables et autocollantes peuvent se détacher si le problème d'humidité persiste. Utilisez un revêtement de sol en vinyle ou un linoléum plutôt que des carreaux si cela vous inquiète.

     La céramique peut supporter plus d'abus que le vinyle, et la porcelaine polie peut généralement supporter plus d'abus que les carreaux de céramique.

     

    Les plus belles salles de bains du monde, de Vincenzo Pagano, Editions Place des Victoires, 2009

     


    votre commentaire
  •  

    À n’importe quelle saison, on retrouve le style vintage partout dans la décoration. Étant un déco phare des années 50 à 60, elle donne le ton à nos intérieurs tout en apportant un petit brin de nostalgie par ci et par là. La décoration vintage se distingue particulièrement par le goût des objets mythiques ou anciens et par le mélange des couleurs foncées et chaudes. Parlant de couleur, on va insister un peu sur l’orange vintage : une couleur tendance dans les années 60 à 70. Démonstration !

    L’orange dans la décoration vintage

    En matière de décoration intérieure, l’orange est la couleur parfaite pour donner bonne mine à la chaque pièce. C’est une couleur raffinée et subtile qui a su métamorphoser la décoration des seventies. En peu de temps, il est devenu la couleur emblématique et semble être parfait pour créer un style vintage pop. En tout donc, l’orange permet de donner de la valeur aux couleurs les plus neutres et se distingue parmi le reste au côté des couleurs foncées. Il nous rappelle les mobiliers rétro en plastique ou synthétiques aux formes arrondies. Et lorsqu’il se décline en orange flashy, il nous fait vivre l’ambiance du Chapeau Melon et Bottes de cuir.

    Comment l’utiliser ?

    L’orange vintage est une couleur très élégante qui permet de valoriser les meubles ou objets déco ayant marqué leurs époques. Même dans les décorations les plus design, il peut devenir un code couleur qui fait exploser la décoration en un seul geste. Si par exemple, vos meubles semblent moins marqués en termes de style, osez l’orange sur les textiles afin de donner plus de dynamisme à votre décor. L’orange vintage est aussi plus visible et intéressant lorsqu’on le contraste avec les teintes chaudes comme le marron, le noir ou le gris. Son éclat s’adoucit au côté du jaune et il devient très chic et épuré au côté des meubles en bois ou wengé.


    votre commentaire
  • Dans ce livre on visite l'univers riche et varié des piscines dans toutes les régions de France. Patrice Cartier est spécialiste  rénovation piscine Perpignan et décrit en chapitre 1,  l'aspect technique de l'entretien des piscines :

     

    L’équilibre de l’eau de la piscine

    Cet équilibre est très important. Il tourne autour de trois critères en l’occurrence, sa dureté, son alcalinité et son pH. Il est garant de l’excellente qualité de l’eau du bassin mais également la longévité ainsi que l’efficacité des installations.

    Il faut savoir qu’une eau entartrée dépose du carbonate de calcium dans le sable des filtres, ce qui trouble leur bon fonctionnement. Au niveau des canalisations, elle réduit le débit, sur les parois du bassin, elle favorise la prolifération de micro-organismes et elle rend le maniement des vannes laborieux.

    L’eau agressive quant à elle ronge les canalisations ainsi que les différentes parties métalliques et elle attaque également les joints des carrelages du bassin.

    La dureté de l’eau

    Elle est représentée par le TH ou Titre Hydrotimétrique). Elle s’exprime en degrés français, et elle dépend donc de la concentration en sels de calcium et de magnésium. Le TH idéal se situe entre 10 et 20°F pour une eau de piscine idéale. Au delà de 30 °F, il est vivement recommandé d’avoir recours à un adoucisseur d’eau. En dessous de 10 °F, il devient impératif d’augmenter le TH.

     

    La France des piscines, de Patrice Cartier et Luc Svetchine, Du Mont Eds, 2010


    votre commentaire
  •  

    Vous connaissez la chanson, n’est-ce pas ? Les taxis jaunes, la 5ème avenue, les cupcakes et Tiphany’s n’ont plus de secrets pour vous et pourtant niveau déco… vous vous creusez la tête pour créer une atmosphère « big apple » à l’américaine ? Ne cherchez plus, voici nos 6 idées pour une ambiance USA chez vous. Let’s go!

     

    1)    American diner

     

    Une cuisine à l’américaine bien sûr, donc ouverte ! Pour un effet « diner », on choisit cette banquette vintage rouge Home24, véritable invitation à déguster (voire dévorer !) de vrais hamburgers, hot dog, pancakes et j’en passe ! Pour compléter la déco, posez au sol un carrelage noir et blanc, so sixties !

     

     

     

    2)    Côté cupcakes

     

    Donnez un air hollywoodien à votre vaisselle avec nos assiettes et bols Audrey Hepburn pour savourer de délicieux cupcakes. Un petit effet girly pour working girl qui s’assume ! Vous pouvez savoir monter vos meubles tout en maîtrisant l’art du cupcake !

     

    3)      Cocktail time !

     

    Mesdames, et messieurs, vous connaissez probablement cette fameuse série qui se passe à New York, Sex and the city. C’est le moment de prendre les devants et de faire vos Cosmopolitan à la maison ! Avec ou sans alcool, prenez de la hauteur pour siroter votre cocktail avec nos tabourets de bar !

     

    4)      Les accessoires déco

     

    New York chez vous avec cette séparation, admirez les gratte-ciels et les grandes avenues en direct de votre salon. Pour encore plus idée, il ne vous reste plus qu’une chose à faire : prenez vos billets pour la ville qui ne dort jamais ! Home24 vous souhaite un bon voyage !

     

     

     


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires